Journal de l'ASSO

Compte-rendu de l’Assemblée Générale annuelle du 08.11.19 au Palais des Congrès – Paris

1.Les rapports moral et financier

Rapport moral

Le Dr GOOSSENS, Président rappelle les différentes participations et actions menées au cours de cette année, à savoir :

  • Réforme du 3ème cycle,
  • Rencontre à Nancy et en Bretagne,
  • Commission paritaire,
  • CA FSDL,
  • Négociations conventionnelles : avenants 2 et 3,
  • Réunion avec Doctolib,
  • Commission de qualification,
  • Rencontre des internes à Marseille,
  • Discussion MGEN,
  • Réunion tripartite CNO/ASSO/Doctolib,
  • Réunion collège enseignants ODF,
  • Réforme des retraites,
  • CPN-ODF.

Rapport moral approuvé à l’unanimité.

La trésorière Dr Soizic Bouchand présente le rapport financier de l’ASSO :

Bilan financier 2018 

cotisations 211 342 €  rétroversion  FSDL 30 590 €   =   total 241 932 €

dépenses 174 399 €  dont rétrocession FSDL 104 224 € et placements  41 842 €

Bilan financier provisoire au 30 septembre 2019 :

  • Cotisations membres: 242 285 €
  • Total dépenses : 182 666 € (rétrocession FSDL, frais déplacements et l’indemnisation frais de représentation et provisions ).
  • Crédit : 64 464 € et placements annuels (108 704 –  41 842 € )

Le bilan est positif, avec une augmentation du nombre d’adhérents : 473 cotisants (+ 45). Des actions juridiques et des frais d’avocat sont à prévoir pour 2020 et sont provisionnés.

Propositions pour l’année 2020 :

Comme en 2019 la cotisation annuelle de 560 € ne change pas.

La trésorière propose :

  • la suppression de la cotisation à 410€ et de la cotisation associés de 540 €. Pas de changement pour les cotisations : retraité, FSDL et étudiant et stomato.
  • La mise en place de l’option de paiement par prélèvement automatique (en 1 ou 4 fois) en plus du règlement par chèque.

Le rapport financier est approuvé à l’unanimité.

2.Renouvellement du Conseil d’Administration de l’ASSO

Les membres sortants sont : Valérie Pigeot, Laurence Bouaziz, Jean-Philippe Radulesco, Jérôme Lepinay, Mireille Guibert et Alain Huet. Tous les membres ont été réélus à l’unanimité à l’exception du Dr Alain Huet, démissionnaire.

3.Modification des statuts : changement de nom du syndicat

Le Président suggère de changer le nom du syndicat. En effet, le nom actuel porte à confusion et pose un problème d’image et de perspective. A ce titre, Nicolas Goossens propose le nom suivant : SODF Syndicat des Orthodontistes De France.

Le nom SODF est adopté à l’unanimité moins 4 voix et 6 abstentions

4.Publicité et éthique professionnelle : la nouvelle charte ordinale

Présentation et explication de la bannière labélisée par le Conseil National de l’Ordre des chirurgiens dentistes.

5.Aligneurs et Vente Directe

L’ASSO recherche des témoignages de patients (mal)traités par des sociétés de vente d’aligneurs. La multiplication des sociétés, (YourSmileDirect, Joovence, StraightTeethDirect…) ne pourra être combattue que sur le plan du patient, de la santé publique et de l’exercice illégal de l’art dentaire. (Témoignages Cerfa 11527*03)

6.Reprise des négociations conventionnelles. Les avenants à la convention

Il n’y pas d’éléments nouveaux relatifs aux orthodontistes.

Le devis conventionnel est obligatoire pour les ODF.

7.Le point sur l’assistante dentaire niveau 2

Il est rappelé que le financement des formations ADQ 2 est essentiellement assuré par le biais de subventions. L’enveloppe étant amenée à diminuer voir disparaitre, la solution pour le maintien de ces formations passera par des filières d’apprentissage en d’alternance.

8.Questions diverses

  • Orthospé

L’ASSO pense que la validation d’un annuaire/réseau revient à « ouvrir la boîte de Pandore ». En effet, la mise en avant d’une partie des spécialistes pourrait donner une impulsion aux laboratoires qui auront toute légitimité pour mettre en avant les ortho-damon ou les ortho-provider…Cela pourrait donner aussi une légitimité aux omnipraticiens qui pourront faire un...

Pourquoi adhérer ? Pourquoi adhérer ?

Accéder aux informations utiles et pratiques pour s'installer ou développer son cabinet.

Être informé sur l'actualité juridique et politique de notre profession et de ses enjeux, grâce au Journal de l'ASSO et aux Flashs

Bénéficier d'une protection juridique.

Être soutenu et aidé lors d'un contrôle d'activité.

Soutenir le seul syndicat qui peut faire bouger les choses.

Une question, besoin d’une information ?
Une question,
besoin d’une information ?