Vie au cabinet

Le Code 36

(dernière modification janvier 2019)

Proposition d’information auprès de nos patients :

L’orthopédie dento-faciale (ODF) est une discipline de l’art dentaire qui associe « orthopédie » (redressement d’une difformité du corps chez l’enfant) et orthodontie (redressement des dents). Cette dénomination est internationale.

L’orthopédie dento-faciale est une spécialité à part entière consacrée à l’étude et au traitement des troubles liés aux anomalies de la croissance des mâchoires et de la position des dents. Elle permet le traitement des malformations maxillo-dento-faciales, elle consiste à rétablir un équilibre fonctionnel, restaurer une bonne fonction masticatrice et aider à prévenir les maladies des dents et de leur support. (définition de la Société française d’orthopédie dento-faciale)


Le diplôme permettant d’accéder au titre de Spécialiste Qualifié en Orthopédie Dento-Faciale est :

  • Actuellement le Diplôme d’Etudes Spécialisées d’Orthopédie Dento-Faciale (DES-ODF),
  • Jusqu’en 2012, la formation pour être spécialiste était le CECSMO (Certificat d’Etudes Cliniques Spéciales Mention Orthodontie),
  • Ou un diplôme de niveau équivalent validé par une Commission de Qualification.

La formation actuelle pour être Spécialiste Qualifié nécessite 3 années d’études à temps plein (suite au concours de l’internat) après l’obtention du diplôme de docteur en chirurgie-dentaire. Le praticien réalise l’internat de spécialisation (comme un médecin spécialiste) dans le Service d’Orthodontie d’une Faculté en Chirurgie Dentaire, représentant plus de 7500 heures de cours et de clinique.
Durant ces 3 années, toutes les situations cliniques sont étudiées, toutes les techniques sont abordées. C’est la définition d’un spécialiste. Dans certains cas, le Spécialiste pourra vous proposer plusieurs plans de traitement en fonction des objectifs à atteindre.
Chaque année, votre Spécialiste est astreint à une formation continue afin de suivre l’évolution des techniques.

A L’heure actuelle, l’information sur la Spécialité n’est pas claire. De nombreux « autres diplômes » ou termes prêtent à confusion et le nombre d’orthodontistes auto-proclamés ne cesse de progresser sur les sites internet ou sur les plateformes de RdV en ligne.

En France, nous comptons plus de 42 000 dentistes mais seulement 2200 Spécialistes Qualifiés en Orthodontie. Tous les dentistes peuvent réaliser des actes d’orthodontie et l’Assurance Maladie ne fait pas de différence de remboursement de traitement entre un Spécialiste en Orthodontie et un non-spécialiste. Les seules différences sont :

  • La consultation qui sera cotée CS pour Consultation Spécialiste (23 € même montant qu’une Consultation normale)
  • Le numéro d’identification améli qui se termine par 36 pour les spécialistes, d’où ce logo « code 36 » Spécialiste Qualifié en Orthodontie. (Les non-spécialistes ont un code qui se termine par 19.)
    Le numéro d’identification est présent sur les feuilles de soins et les feuilles de Demande d’Entente Préalable (DEP) qui sont envoyées tous les 6 mois à votre caisse d’Assurance Maladie pour la prise en charge et le remboursement du traitement orthodontique.

Soit-dit-en-passant, certaines plateformes de mutuelles ne s’intéressent pas au diplôme mais aux praticiens signataires de leur protocole. La mutuelle peut donc vous diriger vers un praticien non-spécialiste.
Sachez que vous avez la liberté de choisir votre praticien. Vous pouvez décider en toute connaissance de cause si vous souhaitez aller chez un Spécialiste Qualifié en Orthodontie (code 36) ou chez un non-spécialiste (code 19).

Téléchargez le code 36 version horizontale

Téléchargez le code 36 version logo

Print Friendly, PDF & Email

Pourquoi adhérer ? Pourquoi adhérer ?

Accéder aux informations utiles et pratiques pour s'installer ou développer son cabinet.

Être informé sur l'actualité juridique et politique de notre profession et de ses enjeux, grâce au Journal de l'ASSO et aux Flashs

Bénéficier d'une protection juridique.

Être soutenu et aidé lors d'un contrôle d'activité.

Soutenir le seul syndicat qui peut faire bouger les choses.

Une question, besoin d’une information ?
Une question,
besoin d’une information ?