Relation patient / Praticien

Consentement éclairé

Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne, et ce consentement peut être retiré à tout moment. (article L. 1111-4 du code de la Santé Publique)

Le consentement de la personne examinée ou soignée est recherché dans tous les cas, hors le cas où son état rend nécessaire une intervention thérapeutique à laquelle il n’est pas à même de consentir (par ex. un mineur ou un majeur sous tutelle, sans la présence du représentant légal).

Lorsque le patient, en état d’exprimer sa volonté, refuse les investigations ou le traitement proposés, le chirurgien-dentiste doit respecter ce refus après l’avoir informé de ses conséquences.

 

➔ BOITE A OUTILS
le consentement éclairé généralités

CE enfant

Print Friendly, PDF & Email

Pourquoi adhérer ? Pourquoi adhérer ?

Accéder aux informations utiles et pratiques pour s'installer ou développer son cabinet.

Être informé sur l'actualité juridique et politique de notre profession et de ses enjeux, grâce au Journal de l'ASSO et aux Flashs

Bénéficier d'une protection juridique.

Être soutenu et aidé lors d'un contrôle d'activité.

Soutenir le seul syndicat qui peut faire bouger les choses.

Une question, besoin d’une information ?
Une question,
besoin d’une information ?